Limitez votre impôt de solidarité sur la fortune (ISF)

Grâce à Altaprofits, vous accédez à une offre diversifiée de FCPR, FIP, FCPI et de Holdings éligibles au dispositif fiscal de réduction d'ISF.

FCPR, FCPI et FIP "ISF" : jusqu'à 18 000 € de réduction d'impôt

Le FCPR (Fonds Commun de Placement à Risque)  investit au sein d'entreprises non cotées en phase de développement. Catégorie particulière de FCPR, le FIP (Fonds d'Investissement de Proximité) est investi à hauteur de 60 % minimum dans des PME situées dans un périmètre maximal de 4 régions limitrophes, dont 10 % au moins de jeunes sociétés de moins de 5 ans.
Le
FCPI (Fonds Commun de Placement dans l'Innovation)  investit dans des sociétés innovantes. 
 
Sous réserve d'une durée de détention des parts de 5 ans au moins, la souscription à des FIP et FCPI offre un triple avantage fiscal :
  • Une réduction d'ISF de 50 % maximum du montant des versements effectués, dans la limite de 18 000€ d’économie d’impôt
  • Une exonération d'ISF à hauteur du montant investi dans des actifs éligibles. Ainsi le souscripteur peut sortir de l'assiette de calcul de son ISF la quote-part de sa souscription aux FCPR, FIP et FCPI investie dans des PME
  • Les plus-values réalisées sont exonérées d'impôts après la 5ème année de détention (hors prélèvements sociaux)

Holding ISF : jusqu'à 45 000 € de réduction d'impôt

 
A travers des mandats de gestion, Altaprofits propose aux contribuables de souscrire au capital de PME par l’intermédiaire de Holdings éligibles au dispositif fiscal de réduction d'ISF.

La réduction d’impôt s'élève à 50 % des versements effectués, dans la limite de 45 000€, en contrepartie d’un risque de perte en capital et d'une conservation des parts pendant 5 ans minimum.

Ce type de placement est réservé aux contribuables dont le patrimoine net taxable est supérieur ou égale à 2 570 000€ au 1er janvier et qui déclarent sur un formulaire spécifique.

_____________________________
 

Le conseil d'Altaprofits 

Contrat de capitalisation et ISF

Les contrats de capitalisation ont la particularité, jusqu'à présent, d'être déclarés dans le patrimoine taxable à l’ISF pour leur valeur nominale, c’est-à-dire le montant investi à la souscription, ce qui constitue un avantage particulièrement appréciable. Attention toutefois, il s'agit d'une tolérance de l'administration fiscale susceptible à tout moment de modifier sa position.

 

Découvrir les contrats de capitalisation