Actualités financières

CAC 40 4 960,83 pts2,10 % 01/03/2017
IBEX 35 28/02/2017 9 555,5 pts 0,96 %
NIKKEI 225 01/03/2017 19 393,54 pts 1,44 %
AEX-INDEX 01/03/2017 505,04 pts 1,96 %
FTSEUROFIRST 80 01/03/2017 4 631,35 pts 2,02 %
NASDAQ 100 01/03/2017 5 389,02 pts 1,10 %

Palmarès des meilleurs performances sur un an

OPCVM

Actions

Actualité des sociétés


Notes de conjoncture

Groupe LCF Rothschild : la semaine aura été incroyablement contrastée

07 décembre 2015
La semaine aura été incroyablement contrastée. Elle a débuté sous les meilleurs auspices pour les actifs européens : hausse des actions, baisse des taux et remontée du dollar dans l'attente de la concrétisation des pré-annonces faites par la BCE ces dernières semaines. La conférence de presse du 3 décembre a douché les espoirs. Par conséquent, les actions et les obligations de la zone euro ont fortement corrigé, tandis que l'euro passait de 1,05 à 1,10 dollar.
Pourtant, Mario Draghi a annoncé une prolongation du Quantitative Easing de six mois, le réinvestissement des obligations échues et l'extension des programmes d'achat aux dettes émises par les collectivités locales. A nos yeux, cette forte prise de bénéfice n'augure pas d'un changement de tendance pour les actions de la zone euro que nous continuons de privilégier. Le cycle de croissance économique va se poursuivre dans un environnement de taux toujours très clément. Cependant, les marchés sont fébriles et la communication de la Fed du 16 décembre sera cruciale.

Ministère de l'économie et des finances Marocain : la croissance de l’économie mondiale marque un ralentissement

07 décembre 2015
La croissance de l’économie mondiale marque un ralentissement, sous l’effet de la faiblesse de l’activité dans les pays émergents. Dans ce contexte, l’OCDE a abaissé sa prévision de croissance mondiale à 2,9% pour 2015 et 3,3% pour 2016 (contre 3,0% et 3,6% respectivement dans ses projections précédentes). Le ralentissement des économies émergentes, en particulier la Chine (6,8% et 6,5%), diverge avec le renforcement de la croissance dans les pays développés, menés par les Etats-Unis (2,4% et 2,5%). La reprise graduelle de l’économie de la zone euro (1,5% et 1,8%) est soutenue par les principaux pays membres, en particulier l’Allemagne (1,5% et 1,8%), la France (1,1% et 1,3%) et l’Espagne (3,2% et 2,7%). Les prix du pétrole et des produits de base restent situés à des niveaux très bas, soutenant le pouvoir d’achat dans les pays importateurs.

Upline : la MASI affiche une timide reprise mensuelle de 0,13 %

07 décembre 2015
A un mois de la fin de l'année, la MASI affiche une timide reprise mensuelle de 0,13 %, ramenant ainsi sa perte annuelle à 5,48%. En effet, l'indice a emprunté un trend haussier jusqu'à son plus haut du mois (9 268,27 pts), profitant de la bonne orientation de MAROC TELECOM et ATTIJARIWAFA BANK, avant d'entamer un mouvement baissier alimenté par une prise de bénéfice sur des valeurs telles que LAFARGE et HOLCIM. 
Côté flux, le volume global du marché a affiché un bond de 26,9 % à 1 760,6 MDhs. Cette hausse s'explique par la hausse de 14,8 % des transactions sur le marché central et par la réalisation d'opération en gré à gré d'un montant de 167,0 MDhs (contre aucune transaction en Octobre).

7 décembre 2015 - GROUPE LCF ROTHSCHILD : Flash marchés

07 décembre 2015
La semaine aura été incroyablement contrastée. Elle a débuté sous les meilleurs auspices pour les actifs européens : hausse des actions, baisse des taux et remontée du dollar dans l'attente de la concrétisation des pré-annonces faites par la BCE ces dernières semaines. La conférence de presse du 3 décembre a douché les espoirs. Par conséquent, les actions et les obligations de la zone euro ont fortement corrigé, tandis que l'euro passait de 1,05 à 1,10 dollar.
Pourtant, Mario Draghi a annoncé une prolongation du Quantitative Easing de six mois, le réinvestissement des obligations échues et l'extension des programmes d'achat aux dettes émises par les collectivités locales. A nos yeux, cette forte prise de bénéfice n'augure pas d'un changement de tendance pour les actions de la zone euro que nous continuons de privilégier. Le cycle de croissance économique va se poursuivre dans un environnement de taux toujours très clément. Cependant, les marchés sont fébriles et la communication de la Fed du 16 décembre sera cruciale. 7 décembre 2015 - document PDF

7 décembre 2015 - Upline : Analyse du marché boursier

07 décembre 2015
A un mois de la fin de l'année, la MASI affiche une timide reprise mensuelle de 0,13 %, ramenant ainsi sa perte annuelle à 5,48%. En effet, l'indice a emprunté un trend haussier jusqu'à son plus haut du mois (9 268,27 pts), profitant de la bonne orientation de MAROC TELECOM et ATTIJARIWAFA BANK, avant d'entamer un mouvement baissier alimenté par une prise de bénéfice sur des valeurs telles que LAFARGE et HOLCIM.
Côté flux, le volume global du marché a affiché un bond de 26,9 % à 1 760,6 MDhs. Cette hausse s'explique par la hausse de 14,8 % des transactions sur le marché central et par la réalisation d'opération en gré à gré d'un montant de 167,0 MDhs (contre aucune transaction en Octobre). 7 décembre 2015 - document PDF

7 décembre 2015 - Ministère de l'économie et des finances Marocain: Note de conjoncture

07 décembre 2015
La croissance de l’économie mondiale marque un ralentissement, sous l’effet de la faiblesse de l’activité dans les pays émergents. Dans ce contexte, l’OCDE a abaissé sa prévision de croissance mondiale à 2,9% pour 2015 et 3,3% pour 2016 (contre 3,0% et 3,6% respectivement dans ses projections précédentes). Le ralentissement des économies émergentes, en particulier la Chine (6,8% et 6,5%), diverge avec le renforcement de la croissance dans les pays développés, menés par les Etats-Unis (2,4% et 2,5%). La reprise graduelle de l’économie de la zone euro (1,5% et 1,8%) est soutenue par les principaux pays membres, en particulier l’Allemagne (1,5% et 1,8%), la France (1,1% et 1,3%) et l’Espagne (3,2% et 2,7%). Les prix du pétrole et des produits de base restent situés à des niveaux très bas, soutenant le pouvoir d’achat dans les pays importateurs. 7 décembre 2015 - document PDF

Actualité des fonds en Euros

Netissima - Rapport Annuel 2015

31 décembre 2015

En 2015, la croissance au niveau mondial a continué de présenter des divergences. Le cycle économique aux États-Unis est apparu robuste, tandis que la reprise en zone euro se poursuit mais reste modérée...

Eurossima - Rapport Annuel 2015

31 décembre 2015

En 2015, la croissance au niveau mondial a continué de présenter des divergences. Le cycle économique aux États-Unis est apparu robuste, tandis que la reprise en zone euro se poursuit mais reste modérée...

Rapport de gestion Actif Général 30/09/2016

30 septembre 2016

Afin de répondre aux questions essentielles de nos assurés, Swiss Life communique en toute transparence les informations relatives à sa solidité financière et à la gestion de son actif général.

SURAVENIR OPPORTUNITÉS - RAPPORT DE GESTION au 31/12/2016

31 décembre 2016

Objectif de gestion : Une gestion active pour saisir toutes les opportunités et viser sur le moyen/long terme un potentiel de performance supérieur à ceux des fonds en euros classiques.

SURAVENIR RENDEMENT - RAPPORT DE GESTION au 31/12/2016

31 décembre 2016

Objectif de gestion : Le fonds en euros SURAVENIR RENDEMENT vise, au travers de son allocation d’actifs majoritairement obligataires, à privilégier la sécurité et la récurrence du rendement.

Contact